Dispositifs utilisant l’espace blanc : quels risques pour votre micro sans fil ?

l'espace blanc

Ofcom, le pouvoir de la réglementation concernant la communication au Royaume-Uni, a approuvé il y a peu un projet de partage du spectre radioélectrique entre les dispositifs utilisant l’espace blanc d’une part et la télévision numérique et les microphones sans fil de l’autre. Même si nous l’attendions, cette décision est un véritable choc, car nous sommes à présent confrontés à des dispositifs sans fil sans licence potentiellement exploités à proximité de microphones sans fil et de systèmes de retours intra-auriculaires.

Ofcom voit dans cette décision « de nouvelles possibilités d’utilisation avantageuses pour les consommateurs et les entreprises », insistant sur le fait qu’elle est nécessaire pour satisfaire la demande du nombre grandissant de dispositifs sans fil.

De quoi s’agit-il ?

Avant toute chose, permettez-moi d’expliquer ce que sont les espaces blancs. L’espace blanc est le nom donné à une portion de spectre non utilisée dans un endroit précis et à un moment précis. Ces espaces blancs de télévision correspondent aux bandes UHF situées entre 470 MHz et 790 MHz, portion du spectre qui est essentielle à la fiabilité des opérations des microphones sans fil.

Malheureusement, il a été décidé d’octroyer un accès aux portions non utilisées de ce spectre via un procédé appelé « partage dynamique ». Parmi les exemples d’utilisations d’espace blanc proposés, on trouve une connectivité internet pour navires, le haut débit en milieu rural, des réseaux de données à l’échelle de la ville et des communications entre machines.

Ofcom prétend que, si l’on s’assure que les unités respectent bien certaines spécifications techniques minimales, les risques d’interférence seront considérablement atténués. Les unités doivent notamment être capables d’identifier leur localisation et doivent être gérées à l’aide d’une base de données spectrales afin de s’assurer que les différents dispositifs fonctionnent simultanément.

En valeur nominale, la solution présentée par Ofcom semble tout à fait raisonnable; surtout qu’il s’agit de portions de spectre non utilisées. Cependant, le fait est que des dispositifs sans licence fonctionneront à proximité de microphones sans fil, ce qui représente un risque accru pour notre industrie.

En outre, l’annonce d’Ofcom intervient à un moment où la congestion sur les bandes UHF est déjà à son plus haut niveau depuis que nous avons perdu la bande 800 MHz. Si l’on ajoute à cela l’annonce de l’élimination du 700 MHz pour étendre un peu plus le haut débit mobile, vous commencez à vous faire une idée du problème.

Côté positif, Ofcom a reconnu l’importance des utilisateurs de l’UHF et des microphones sans fil dans son processus; mais même avec la base de données, il existe encore des risques de piratage potentiel des dispositifs. Dans un tel cas de figure, il vous serait impossible de dire où ils se trouvent. D’où le fait que le risque reste élevé, et que l’idée de systèmes sans aucune licence ne passe pas.

L’ensemble du processus n’est qu’un exemple de plus de l’incertitude qui pèse sur l’avenir du spectre sans fil. La décision d’Ofcom d’autoriser les dispositifs utilisant l’espace blanc est une goutte dans l’océan d’une réaction en chaine qui a commencé lors du passage de la télévision analogique au numérique. Notre capacité à exploiter les microphones sans fil en toute sécurité au Royaume-Uni continue de subir une pression importante, et c’est pour cette raison que nous devons considérer les dispositifs utilisant l’espace blanc avec prudence.

Losing Your Voice

Losing Your Voice

En savoir plus et être prêt

Il ne fait aucun doute que les modifications apportées au spectre radiofréquence ont été nombreuses et rapides au cours des dernières années. A tel point qu’elles peuvent décourager, même les ingénieurs du son les plus chevronnés. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé une campagne de sensibilisation intitulée « Losing your voice » (Perdre sa voix). Ce nouveau site internet fait office de centre de ressources pour les membres de notre industrie, pour mieux informer les utilisateurs à la fois professionnels et semi-professionnels de la technologie radiofréquences, sur les défis auxquels nous sommes confrontés.

Pour en savoir plus et télécharger notre guide gratuit de l’audio sans fil au Royaume-Uni, rendez-vous sur : LosingYourVoice.be

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s