Connaissances élémentaires installations de sonorisation – partie 1

Les conférences audio et vidéo sont passées du statut d’outil plutôt agréable à outil indispensable pour les entreprises. Si votre organisation a recours à cette technologie pour communiquer avec des clients et des collègues du monde entier, pourquoi se contenter d’un mauvais son ?

En 90 ans, nous avons acquis de vastes connaissances dans le domaine de la qualité sonore et souhaiterions vous en faire profiter au cours des quatre prochaines semaines au travers de fiches intitulées : Connaissances élémentaires installations de sonorisation.

Cette semaine, nous nous concentrerons sur les composantes des installations de sonorisation. Au cours des prochaines semaines, nous aborderons les thèmes suivants : TerminologieConnexions et réseaux et enfin Acoustique et intelligibilité.

Un système audio est un ensemble de composants réunis dans le but de saisir et d’amplifier le son dans une pièce, de le transférer vers un site éloigné (via audio ou vidéo-conférence, streaming en ligne) ou de l’enregistrer pour une utilisation ultérieure. Le système peut se résumer à deux boîtes de conserve connectées à l’aide d’un fil tendu, ou comprendre des centaines de sources sonores mixées et transmises à des dizaines de milliers d’auditeurs.

L’amplification sonore est un système dont le but est d’augmenter le volume du son et de le distribuer à un public. Dans le cadre d’une réunion ou d’une conférence, notre première préoccupation est de reproduire le son de la voix humaine en direct, dans le but bien précis d’aider chaque participant à entendre clairement le message souhaité. Même si nous aborderons d’autres types de systèmes, le point central de ce guide portera sur les réunions et les conférences.

En général, dans les petites salles de réunion l’amplification sonore n’est pas nécessaire car les participants sont suffisamment près les uns des autres pour s’entendre naturellement. La sonorisation devient importante lorsque les personnes situées à une extrémité de la salle n’entendent pas facilement celles qui se trouvent à l’autre bout. C’est parfois dû aux dimensions de la salle, à la disposition des sièges ou à certaines conditions acoustiques.

Nous passerons outre la discussion traditionnelle sur la « définition du son », car elle est assez intuitive. Pour bien comprendre ce livre, il est utile de savoir que le son est un phénomène d’ondes, avec une intensité, ou fréquence, du son mesurée en cycles, en secondes ou en Hertz. L’amplitude de l’onde sonore définit sa puissance et se mesure généralement en décibels du niveau de pression acoustique (dB du SPL).

Les éléments d’un système audio

La plupart des systèmes audio comprennent quatre types de dispositifs qui fonctionnent ensemble : entrée, traitement, amplification et sortie. En voici quelques définitions.

Dispositif d’entrée : il achemine le son vers le système audio. Pour les sources acoustiques (comme la voix), le dispositif d’entrée est généralement un microphone. Un microphone est un transducteur, ce qui signifie qu’il convertit l’énergie acoustique de la source sonore en signal électrique. En général, l’audio provenant de sources électroniques est acheminé directement par câble.

Dispositif de traitement : un moyen d’ajuster les entrées. On peut les diviser en deux groupes : les mélangeurs et les processeurs de signaux. Un mélangeur associe des signaux issus de plusieurs sources, le nombre d’entrées pouvant varier de deux à plusieurs centaines. Un processeur de signaux permet d’ajuster la qualité du son. Un processeur peut assurer diverses fonctions, comme l’égalisation (formation de la tonalité), la compression et l’élimination du Larsen, entre autres. Souvent, le mélangeur et les processeurs de signaux sont réunis au sein d’un même appareil.

Dispositif d’amplification: utilisé afin d’augmenter le volume total de sortie du système audio. L’amplificateur de puissance stimule le signal audio électrique afin d’amener les appareils de sortie (par ex. : haut-parleurs ou écouteurs) au niveau désiré. Suivant le design du système, la complexité peut varier entre seul ou plusieurs canaux.

Dispositif de sortie : utilisé pour acheminer ale son vers nos oreilles, comme les haut-parleurs, les écouteurs, ou les retours intra-auriculaires. Tout comme le microphone, un haut-parleur est un transducteur, qui reconvertit le signal électrique de l’amplificateur en énergie acoustique.

audio-chain-fr

Dispositifs auxiliaires

En plus de la sonorisation, un système audio peut être amené à accomplir d’autres tâches. Il est facile d’adapter le système en ajoutant des dispositifs de sortie supplémentaires pour répondre à certains besoins spécifiques.

Enregistrement : il est possible d’utiliser un enregistreur audio afin d’enregistrer un programme audio pour une utilisation ultérieure. Habituellement, il suffit d’enregistrer la sortie mixée du système audio, pour procéder ensuite à une révision ou à un archivage. Certains systèmes sont beaucoup plus complexes, captant chaque entrée de façon séparée pour une édition et un remixage ultérieurs (connus comme la « post », raccourci de post-production). Il est également possible d’inclure de la vidéo.

Téléconférence : système de transmission à deux sens, qui envoie l’audio source vers d’autres sites à distance. Elle est mise en place à l’aide d’un téléphone ou d’un ordinateur, via un logiciel collaboratif. La téléconférence est interactive en temps réel (duplex intégral), permettant ainsi à tous les auditeurs de participer à la réunion. De nombreuses entreprises disposent de salles de réunions réservées aux téléconférences.

Vidéoconférence : cette forme avancée de conférence téléphonique fournit une vidéo en temps réel de chaque participant et redistribue le son et la vidéo à tous les points finaux. Un codec matériel ou logiciel est nécessaire afin que la vidéo-conférence puisse synchroniser et envoyer les signaux audio et vidéo. Elle peut avoir lieu dans une salle dédiée dotée d’équipements permanents, dans une salle multi-usages avec du matériel portable, ou depuis le bureau à l’aide d’un ordinateur portable ou d’une tablette.

Streaming: tout comme la téléconférence, le streaming a pour but de permettre une communication à distance, en envoyant du son, souvent accompagné de vidéo, via un réseau d’ordinateurs. Les systèmes de streaming assurent généralement une transmission à sens unique à laquelle on accède via le World Wide Web, depuis un ordinateur ou un appareil mobile. Ce type de transmission « de un vers plusieurs » fournit un accès facile et en temps réel à des évènements ou à des présentations qui ne nécessitent pas de participation interactive.

Lors d’une réunion, il est tout à fait possible d’associer sonorisation, enregistrement, téléconférence et streaming. Le concept clé pour l’opérateur audiovisuel est de s’assurer que tout les auditeurs et les participants entendent et comprennent clairement le contenu.

Systèmes intégrés Shure

Une intelligibilité vocale optimale est essentielle pour une bonne collaboration et une productivité maximale. Shure enregistre la voix humaine depuis 1925. Sa technologie audio intelligente est à présent plus fiable et plus efficace que jamais. Nous avons piqué votre curiosité ? Découvrez nos solutions sur notre Portail Systèmes intégrés de notre site web.

Advertisements

2 comments

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s